Johann Savalle

@yasha.solutions

Product designer and full stack developper living in france
< Back to all articles

Mais que font les français sur Internet

December 08, 2016

C’est vrai que l’on parle en permanence de la monté du numérique… mais s’il y a tant de gens en ligne, que peut bien faire tout ce monde là sur la toile?

Donc non, ce n’est pas ce que vous pensez, ils ne regardent pas des vidéos de chats à longueur de journée, contrairement à ce que Bouygues voudrait nous faire croire…

 

Ils font leur courses

En fait, ils font les choses de la vie, comme par example leur courses, avec 60% des Français qui ont effectué un achat en ligne en 2016 (et il y en aura surement davantage si Auchan, Leclerc et co. amélioraient leur site de vente en ligne… mais bon c’est n’est ni le lieu, ni le moment, de discuter de cela)

Ils rencontrent des gens et ils écoutent de la musique.

En fait, il font des choses normales, comme rencontrer des gens (avec plus de 80% des moins de 40ans sur un réseaux social, et plus de 50% sur l’ensemble de la population), ou pour 55% des Français, c’est aussi là où ils écoute de la musique.

Pour 14% des Français qui utilisent Internet, c’est aussi leur outil pour apprendre et se former (surement d’avantage mais tout dépend de la définition que l’on donne à “apprendre”).

Ils cherchent du travail

25% des Français utilisent Internet aussi pour leur recherche d’emploi dont 78% des chômeurs, 28% des actifs occupés et 11% des inactifs (les inactifs ceux sont les actifs qui n’ont pas de travail mais qui ne sont pas chômeurs).

Ils regardent la télé

Un français sur deux est sur Youtube tous les jours, ce qui explique le fait que Internet rattrape la télévision, doucement mais surement.

C’est une période de transition, un peu comme quand la télévision a remplacé la radio (c’était dans les années 50, donc il n’y a pas de mal si vous ne vous en souvenez pas…).

Ils cherchent des clients?

Pas vraiment.

Le comportements des Français et donc des consommateurs, ne semble pas trop impacter le comportement des PME avec 42% des entreprises françaises de moins de 50 salariés qui n’ont toujours aucun site internet, ce qui positionne la France en “retard” par rapport à la majorité des pays européens.

Manque de temps, manque d’argent, tout les raisons sont bonnes mais en fait il s’agit surement plus d’un manque de maitrise du sujet.

Ceci peut se comprendre. La démarche de transférer sa stratégie de vente et de communication sur Internet n’est pas toujours évidente.

Cependant, les temps changes, les moeurs évoluent, et par conséquent les stratégies de vente et de communication. Ne pas sauter le pas, c’est prendre le risque de voir ses ventes baisser sérieusement dans les années à venir.

Le coté positif par contre, pour ceux qui vont faire leur transition digitale, c’est l’avantage concurrentiel notoire…

 

 

< Back to all articles